ACTUALITE

Afrique du Sud : Total doit forer jusqu’à trois puits d’exploration près de Brulpadda en 2020

Afrique du Sud : Total doit forer jusqu'à trois puits d'exploration près de Brulpadda en 2020
Afrique du Sud : Total doit forer jusqu'à trois puits d'exploration près de Brulpadda en 2020

Le groupe pétrolier français Total devrait forer jusqu’à trois puits d’exploration dans les blocs 11B / 12B au large des côtes sud-africaines. Le premier puits d’exploration est prévu pour le premier trimestre de 2020.

Africa Energy, partenaire de Total dans le bloc, a annoncé la semaine dernière que Total forerait jusqu’à trois puits d’exploration en 2020.

Le premier puits d’exploration, le Luiperd-1, devrait débuter avec la plate-forme Odfjell Deepsea Stavanger au premier trimestre de 2020.

Selon la société, le puits ciblera d’importantes ressources potentielles à environ 40 kilomètres au nord-est de la découverte de Brulpadda, où Total a fait une découverte importante de condensat de gaz en février 2019.

Le bloc 11B / 12B est situé dans le bassin Outeniqua, à 175 kilomètres de la côte sud de l’Afrique du Sud. Le bloc couvre une superficie d’environ 19 000 kilomètres carrés et une profondeur d’eau allant de 200 à 1 800 mètres.

Africa Energy détient 49% des actions de Main Street 1549 Proprietary Limited, qui détient une participation de 10% dans les blocs 11B / 12B.

Total détient une participation de 45% dans le bloc, tandis que Qatar Petroleum et CNRL détiennent des participations respectives de 25 et 20%.

Programme sismique sur les blocs d’Afrique du Sud 

Total a également attribué des programmes sismiques 2D et 3D au bloc. Comme indiqué précédemment, la société française a fait appel à Shearwater GeoServices pour le levé sismique 2D. En outre, Africa Energy a déclaré que Total avait passé des contrats avec PGS pour la deuxième phase de la sismique 3D sur le bloc.

Selon Africa Energy, les deux enquêtes devraient commencer en décembre 2019 et se poursuivre jusqu’en avril 2020.

Shearwater acquerra 3 350 km linéaires de données sismiques 2D avec le MPV SW Cook avec traitement accéléré à bord. Le programme tentera de définir l’inventaire de prospects et de prospects de la grande zone sous-explorée du bloc.

PGS va acquérir 2 200 kilomètres carrés de données sismiques 3D en utilisant le navire sismique PGS Apollo. Cette partie du programme sismique couvrira le reste du fairway Paddavissie afin de mieux délimiter les perspectives et les pistes identifiées lors des précédentes enquêtes.

Jan Maier , vice-président de l’exploration chez Africa Energy, a déclaré: «Suite à la découverte majeure du pétrole et du gaz de Brulpadda en février de cette année, les partenaires de la coentreprise ont mené une étude 3D de 570 kilomètres carrés avec Polarcus en mars et avril.

«Nous avons maintenant analysé les données de carottage et de journalisation de Brulpadda et intégré les données 3D accélérées issues de l’enquête Polarcus . Ces données nous ont aidés à choisir l’emplacement du prochain puits d’exploration, Luiperd-1, qui devrait débuter au premier trimestre 2020 ».

Maier a ajouté: « La première phase des données 3D nous a également permis de mieux comprendre la géométrie et l’épaisseur des séquences de réservoirs, confirmant ainsi le potentiel de ressources important du chenal Paddavissie. »

Africa Energy détient 49% des actions de Main Street 1549 Proprietary Limited, qui détient une participation de 10% dans les blocs 11B / 12B. Total est opérateur et détient une participation de 45% dans les blocs 11B / 12B, tandis que Qatar Petroleum et Canadian Natural Resources Limited détiennent des participations respectives de 25% et 20%.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :