Afrique : Tower Resources lève 2 millions de dollars pour couvrir ses besoins en fonds de roulement

Afrique : Tower Resources lève 2 millions de dollars pour couvrir ses besoins en fonds de roulement

La société pétrolière et gazière axée sur l'Afrique Tower Resources a déclaré avoir levé 1,5 million de livres sterling

La société pétrolière et gazière axée sur l’Afrique Tower Resources a déclaré avoir levé 1,5 million de livres sterling (~ 2 millions de dollars) via un placement et une souscription de 576 923 077 nouvelles actions ordinaires de 0,001 pence chacune au prix de 0,26 pence par action placée, soit une décote de 29 % au cours de clôture de l’action le 13 janvier 2022.

Novum Securities Limited (« Novum »), a agi en tant que courtier unique sur ce Placement. Le président-directeur général de la société, Jeremy Asher, a conclu un accord pour souscrire, au total, 9 615 384 nouvelles actions ordinaires du placement pour 25 000 £.

La société a déclaré qu’elle utiliserait le produit net pour faire progresser son portefeuille et pour couvrir ses besoins en fonds de roulement à l’avenir.

Cela comprend le financement des dépenses d’entretien et de planification au Cameroun pour maintenir l’inventaire des articles à long terme prêt pour le début du forage et des tests du puits NJOM-3, en attendant l’achèvement de l’affermage, et pour effectuer des paiements et des prépaiements aux entrepreneurs .

Pour rappel, Tower Resources a déclaré en septembre 2021 que la documentation de son projet d’affermage d’une part dans le bloc offshore Thali au Cameroun avait été finalisée et soumise aux autorités du pays pour approbation.

Comme indiqué en août , Tower Resources a accepté de céder une participation directe de 49 % hors exploitation dans son contrat de partage de production Thali à Beluga Energy Limited. L’affermage couvre 15 millions de dollars américains pour le coût du puits NJOM-3 que Tower envisage de forer sur le bloc Thali.

De retour au produit du placement, ils seront également utilisés pour les coûts du programme de travail en Namibie (pour le permis PEL 96), où Tower envisage de mener une étude de modélisation du bassin sur la base des dernières données disponibles des récents forages dans les zones adjacentes au PEL96. superficie.

En outre, Tower utilisera une partie des coûts du programme cash for work en Afrique du Sud (pour la licence Algoa-Gamtoos exploitée par le partenaire à 50 % New Age Energy Algoa (Pty) Ltd, qui jouxte les blocs 11B/12B exploités par Total) où le les partenaires de licence se préparent à l’acquisition de données sismiques 3D en 2022/23. Elle utilisera également le produit à des fins générales de fonds de roulement.

“Le Placement est conditionné, entre autres, à l’admission des Actions de Placement à la négociation sur AIM. Une demande a été faite pour que les Actions de Placement soient admises à la négociation sur AIM et il est prévu que l’admission des Actions de Placement deviendra effective et que les transactions commenceront à 8h00 le ou vers le 21 janvier 2022 », a déclaré Tower.

La Société a émis un warrant de courtier en faveur de Novum lui accordant le droit d’acquérir 7 058 824 actions ordinaires pour une période de deux ans au prix de 0,425 p par action, soit une prime de 16% sur le cours de clôture de l’action le 13 janvier 2022. .

Jeremy Asher , président-directeur général, a déclaré : « Nous travaillons à la finalisation de l’affermage du Cameroun, que les deux parties souhaitent voir achevé, et nous sommes également encouragés par les récents reportages sur les opérations de forage en cours à Graff-1 et Venus. -1X, opéré respectivement par Shell et TotalEnergies. 

“Cependant, en attendant la fin de l’affermage, nous devons continuer à préparer les opérations de forage et à maintenir l’inventaire actuel des équipements dans un état prêt pour le forage. Nous voulons également continuer à aller de l’avant en Namibie et en Afrique du Sud, afin que nous peut capitaliser à la fois sur l’amélioration de l’économie de nos positions de superficie et sur d’autres nouvelles positives autour de nous. Cela nous oblige à lever des capitaux en ce moment, même si nous continuons à chercher à maintenir les émissions d’actions au minimum. “

Quitter la version mobile