Angola : Les plans d’affermage de la Sonangol déçoivent

Angola : Les plans d'affermage de la Sonangol déçoivent

Les résultats des plans d'affermage de Sonangol ont été une « déception », a rapporté Welligence Energy Analytics

Les résultats des plans d’affermage de Sonangol ont été une « déception », a rapporté Welligence Energy Analytics. La société a reçu des offres sur sept des huit blocs proposés, mais la plupart des 35 offres provenaient de « petits acteurs locaux », a-t-il précisé. Les zones proposées comprenaient des “options de production et d’exploration matures”, a déclaré Welligence.

Le participant « indépendant axé sur la région le plus notable » était Afentra, a déclaré Welligence. Les anciens de Tullow Oil ont lancé Afentra en mai de cette année. “Le seul très gros joueur à soumissionner était Sinopec.”

Welligence a relevé les difficultés financières de Sonangol et ses ambitions d’introduction en bourse, qui pourrait avoir lieu en 2022.

“L’accès au financement est restreint, et les majors, qui ont déjà des positions fortes dans le pays, allouent les capitaux très prudemment”, a déclaré Welligence.

Sonangol a proposé les blocs 3/05, 4/05, 5/06, 15/06, 18, 23, 27 et 31 dans le processus. Elle a noté que 19 sociétés avaient participé à l’offre, dont sept agissaient individuellement et cinq consortiales.

Trace International effectuera une due diligence sur les entreprises, puis les négociations commenceront. Sonangol s’attend à ce que cela dure jusqu’au 8 novembre.

Regarder des opportunités

Afentra a proposé des offres pour les blocs 3/05 et 23. La société a déclaré qu’elle structurerait un accord réussi sous la forme d’une prise de contrôle inversée. Il a suspendu ses actions jusqu’à ce qu’il progresse.

Sinopec a proposé son offre via SSI 15, qui détient déjà une participation de 26,32 % dans le bloc 15/05, où Eni a fait un certain nombre de découvertes. Sonangol a acheté une participation de 15 % dans le bloc en 2014 à TotalEnergies pour 750 millions de dollars. Il détient actuellement une participation de 36,84 % via Sonangol P&P.

MTI Energy, du Canada, a également participé à l’offre, visant trois zones, les blocs 15/06, 18 et 31. La société s’est engagée à travailler sur six blocs onshore en Angola.

La société locale Falcon Oil a proposé des offres pour les blocs 3/05, 15/06, 18 et 31.

La société d’État namibienne Namcor a offert des offres pour cinq blocs, dans le cadre d’un consortium comprenant également Sequa Petroleum et la société de services locale Petrolog.

Quitter la version mobile