PAROLE D'EXPERT

APPO, passez à l’action :  » l’année du pétrole et du gaz n’est pas perdue « 

Actualité, Pétrole, Gaz, Afrique, Web, Or Noir, Africa, Informations, APPO, Nj Ayuk
Actualité, Pétrole, Gaz, Afrique, Web, Or Noir, Africa, Informations, APPO, Nj Ayuk

La Chambre africaine de l’énergie (AEC), une chambre de réseaux, de transactions et de partenariats à la pointe des industries énergétiques en croissance en Afrique, a exhorté les pays membres de l’Organisation africaine des producteurs pétroliers (APPO) à prendre des mesures et à soutenir le secteur pétrolier lors de sa réunion cette semaine.

La Chambre a déclaré lundi qu’elle avait supplié les membres de l’APPO d’envisager la mise en œuvre de son programme énergétique commun et des lignes directrices pour la circulation et la sécurité des travailleurs du pétrole.

La première comprend des mesures clés pour une reprise à court et moyen terme du secteur tandis que la seconde comprend des actions et initiatives immédiates qui pourraient garantir que l’année ne soit pas entièrement perdue pour les opérations pétrolières et gazières en Afrique.

Selon la Chambre africaine de l’énergie, une action rapide et une circulation sûre des travailleurs du pétrole peuvent garantir que les opérations pétrolières et gazières se poursuivent en toute sécurité avec un impact minimal sur l’exploration et la production.

En outre, la Chambre a appelé l’APPO à prendre les actions et mesures nécessaires pour sauvegarder les intérêts de l’industrie, ses investissements et ses emplois.

Comme indiqué dans le programme énergétique commun de la Chambre, un ajustement des programmes de travail est une étape majeure que les pays producteurs devraient prendre immédiatement. Cela donnera aux explorateurs et aux producteurs l’espace pour respirer et planifier une forte reprise en 2021.

Nj Ayuk, président exécutif de la Chambre africaine de l’énergie, a déclaré: « À moins que les pays africains n’engagent les opérateurs et les investisseurs et ne les laissent réajuster leurs programmes de travail, la seule solution qui reste aux entreprises sera de déclarer la force majeure ou de suspendre toute activité sur leur bloc.

«Les ajustements des programmes de travail sont actuellement une demande importante de l’industrie et les responsabilités clés doivent être abandonnées afin que les forages d’exploration et de développement ne puissent être différés et non suspendus ou annulés .

AEC se bat pour l’industrie

C’est la deuxième fois au cours des derniers mois que la Chambre exhorte une sorte d’association de pays producteurs de pétrole à conclure un accord au bénéfice de l’industrie pétrolière.

À savoir, début avril – avant la réunion de l’OPEP et de l’OPEP +, la Chambre a également plaidé auprès de ces pays membres. L’AEC voulait la fin de la guerre des prix du pétrole qui a fait chuter le prix du pétrole.

La réunion a abouti à une réduction record de la production tentant de sauver l’industrie pétrolière. Plus tôt ce mois-ci, les pays membres ont prolongé les coupes .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :