Égypte : Total et ses partenaires s’emparent d’un bloc offshore

Un consortium international de sociétés pétrolières et gazières dirigé par Total a signé

Un consortium international de sociétés pétrolières et gazières dirigé par Total a signé  un accord d’exploration et de production pour le bloc offshore North Ras Kanayis situé dans le bassin d’Hérodote, au large de l’Égypte en Méditerranée.

Total, basé en France, est l’opérateur avec une participation de 35%. Les partenaires sont Shell 30%, KUFPEC 25%, Tharwa 10%) et la société égyptienne de gaz naturel (EGAS) ont signé

Le bloc d’exploration couvre une superficie de 4 550 km2, s’étendant de 5 à 150 km du rivage, avec des profondeurs d’eau allant de 50 à 3 200 m. Le bassin d’Hérodote est une zone sous-explorée et l’accord, signé avec la société égyptienne de gaz naturel (EGAS) comprend une campagne sismique 3D au cours des trois premières années, a déclaré Total.

«Total se réjouit de renforcer encore sa position en Méditerranée orientale en tant qu’opérateur de cet accord d’exploration et de production», commente Kevin McLachlan, Senior Vice President Exploration chez Total.

«Nous sommes enthousiasmés par le potentiel d’exploration du bloc North Ras Kanayis Offshore. Il renforce notre présence en Égypte, à la suite d’une découverte de gaz faite en juillet 2020 avec le puits Bashrush sur le permis North El Hammad, à développer grâce à un raccordement à l’infrastructure existante à proximité.

Total détient une participation directe de 25% dans le permis North El Hammad, aux côtés des opérateurs ENI (37,5%) et BP (37,5%).

Exit mobile version