ENTRETIEN

Entretien exclusif avec Jéhu Ndoumi…Son parcours, jusqu’à Dakar Petrogaz Expo 2019… au King Fahd Palace

Jéhu Ndoumi P-DG NetOil Group SA0 copy
Jéhu Ndoumi P-DG NetOil Group SA0 copy

1) Pouvez-vous nous parler de votre itinéraire ?

Académiquement je suis Ingénieur de conception spécialisé en Télécoms/Réseaux & Systèmes décisionnels et Économètre-Statisticien diplômé de 3ème cycle. Par ailleurs je suis Doctorant en Économie mathématique de l’Énergie.

Sur le plan professionnel, je suis actuellement Président de la holding internationale NetOil comprenant NETOIL GROUP SA à DOUALA, NETOIL GROUP INVESTMENT SAS à Paris, YPRESS EQUITY NV en Belgique, NETOIL ENERGY LTD à Londres et Associé de SEN’EQUITY au SENEGAL.

J’ai capitalisé au cours des dix premières années d’expérience professionnelle, de l’expertise dans la conduite des projets technico-économiques de solutions Télécoms & Systèmes intelligents adaptées aux besoins des entreprises ; l’élaboration des plans Schéma directeur informatique et télécommunication; le développement commercial & Marketing des solutions et technologies Télécoms – Monétique- Sécurité électronique ; la mise en œuvre des stratégies de gestion de la performance des entreprises avec les solutions de Business Performance Management ; le déploiement de solutions d’organisation et de gestion des services clients et e-marketing pour les entreprises et les collectivités locales en Afrique.

De 2000 à 2003 : Membre du groupe des experts du Plan OMEGA et du NEPAD, sous la direction du Dr Chérif Salif SY, Ministre, chargé des questions économiques à la Présidence de la République du Sénégal. A ce titre, j’ai participé à la grande conférence sur « l’opérationnalité, l’efficacité et la faisabilité du Plan OMEGA », tenu à Dakar en avril 2001. Je suis resté membre de l’équipe jusqu’à l’adoption du NEPAD par les Chefs d’Etat de l’Union Africaine à Lusaka en juillet 2001.

Les dix dernières années de pratique dans le secteur des énergies (Marchés-trading-Project finance) m’ont donné l’opportunité de développer une expertise avérée dans : les montages structurés et les opérations complexes de financement de projets d’Énergie et d’infrastructures diverses en PPP ; l’élaboration de modèles d’évaluation et optimisation économique des projets pétroliers et des contrats de financement ; l’évaluation de projets et la négociation des contrats pétroliers ; la négociation de contrats de couverture contre les risques ; l’élaboration des outils d’aide à la décision, de suivi, de contrôle et de comparaison des résultats du partage de la rente pétrolière.

Sur le plan associatif, je suis membre de plusieurs organisations professionnelles du secteur des énergies : l’Association pour le développement de l’énergie en Afrique (ADEA) basée à Paris ; l’Association des Consultants Pétroliers Français (ACP) basée à Paris ; Directeur de l’intelligence économique et de la stratégie du Centre Africain de recherche sur les politiques énergétiques et minières (CARPEM) basé en France ; Représentant pour l’Afrique centrale de l’institut Africain de l’énergie (IAE) basé à Dakar au Sénégal ; Directeur Général pour l’Afrique de la chambre de commerce Slovaquie, Afrique et Arabe (SAAOK) basée en Slovaquie et en Turquie.

2) Quand et pourquoi avez-vous créez la société NetOil ? Quel type d’activité mène cette entreprise ?

NetOil a été créée en Novembre 2011, de la volonté de ses promoteurs capitalisant plus d’un demi-siècle d’expérience dans le traitement des déchets et la distribution pétrolière aussi bien au Cameroun qu’en dehors de nos frontières, avec pour but la distribution des produits pétroliers, sur l’ensemble du territoire national et dans la sous-région. Ceci lui a été rendu possible grâce à l’obtention en Février 2012 de l’agrément de distribution de l’ensemble des produits pétroliers suivant l’arrêté N°00000107/MINEE du 15 Février 2012.

Nous avions pour ambition et objectif d’offrir aux consommateurs les effets bénéfiques d’une nouvelle technologie dédiée au service. Ainsi NetOil s’est proposé d’introduire sur le marché une offre originale propre à satisfaire à l’échelle locale comme à l’échelle régionale à moyen terme les clientèles diversifiées d’ici et d’ailleurs. Notre mission avait consisté à Introduire sur le marché pétrolier une offre originale propre à satisfaire à l’échelle locale comme à l’échelle régionale à moyen terme les clientèles diversifiées du centre Africain.

Je vous ai ainsi présenté NetOil dans son concept de départ car, initialement spécialisée dans la distribution des produits pétroliers, NetOil se positionne désormais dans LA PRODUCTION DES ENERGIES DIVERSES ET DE LA BIOMASSE pour répondre à la demande actuelle. Ceci a été motivé par le fait que depuis le début de l’année 2012, le Cameroun est à l’ère des grandes réalisations et des projets structurants. Cette mutation de l’économie Camerounaise induit une croissance économique qui génère une forte demande énergétique.

Pour faire face à cette augmentation d’activité, NetOil va procéder à une série d’investissements à partir de l’année 2018, par conséquent elle a eu besoin des capitaux supplémentaires destinés à financer ses projets industriels de production d’énergie ‘bioécologique’ et le renforcement de sa structure financière. Du fait des opportunités liées à la globalisation des marchés, NetOil a modifié en date du 12 Octobre 2018, sa structuration juridique et financière pour faciliter son développement en AFRIQUE et en EUROPE par la participation directe ou indirecte, sous quelque forme que ce soit dans toutes les opérations financières, industrielles, mobilières ou immobilières, se rattachant directement ou indirectement à l’objet social par voie de création de sociétés nouvelles.

Ce positionnement, avec un réseau de partenaires internationaux, lui permettra de lever différents types de financements, des plus classiques aux plus complexes en intervenant directement sur le marché de la finance privée.

Jéhu Ndoumi P-DG NetOil Group SA

 

3) Vous êtes impliqué dans le projet de construction d’une usine de bouteille de gaz domestique à Kribi, au Cameroun. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce projet ?

Le projet consiste à développer, au Cameroun, avec un consortium d’entreprises Italienne et Belge, et dès le début de l’année 2020, une unité de production de réservoirs en matière composite enrobée de fibres de verre. La fabrication de réservoirs enrobés de fibre de verre destinés au stockage et transport de gaz GPL (butane ou propane) pour les applications résidentielles. La capacité de production a été fixée à 1.000.000 bouteilles par an.

Contexte du projet. Il existe plus de 1000 applications pour les GPL, les gaz butane et propane. Des centaines de millions de personnes utilisent actuellement les GPL et en dépendent pour des milliers d’applications commerciales, dans l’industrie, les transports, l’agriculture, la production d’électricité, la cuisine, le chauffage et les loisirs. Les GPL sont la seule énergie à pouvoir répondre à une large variété d’usages : pour cuisiner qu’il s’agisse d’ une famille en Afrique du Sud ou pour une communauté en Inde ; pour réfrigérer un magasin au Brésil ; comme carburant pour des taxis à Tokyo ; pour réaliser les soudures des constructeurs automobiles en Allemagne ; pour chauffer la maison d’une famille Canadienne ; pour désherber un ranch au Texas ; pour permettre à une montgolfière de s’élever et de réaliser le premier vol en solo sans escale autour du monde ; pour laquer les cheveux des starlettes d’Hollywood ; pour réchauffer les alpinistes lancés à l’assaut du Mont Everest ; pour permettre à la flamme olympique d’exister et même pour réaliser les effets spéciaux au cinéma ou à Disneyland… c’est pourquoi les GPL sont reconnues comme l’énergie la plus polyvalente de la planète.

Opportunité identifiée

Le Plan directeur du GPL adopté le 15 août 2016 au Cameroun, prévoit une consommation du butane qui atteindra 383 000 tonnes, environ 12 kg par habitant, soit près de 4 fois la consommation actuelle. Il y aura un investissement de 6,8 millions de bouteilles de gaz neuves supplémentaires, l’ouverture de 6600 nouveaux points de vente au détail, une capacité additionnelle d’emplissage de bouteilles de 277 kilotonnes, et une capacité de stockage des centres emplisseurs de 2,857 tonnes. Les investissements financiers nécessaires sont estimés à 265 milliards de FCFA, dont 60% pour les bouteilles de GPL. De manière générale, les réservoirs en composites sont 3 à 4 fois plus légers et offrent une durée de vie supérieure au regard des produits en acier. Les réservoirs en composites sont également préférés pour le stockage sous Haute pression (supérieur à 60 bars).

Description du produit. Les réservoirs GPL (butane ou propane) sous pression en composite sont utilisés pour les applications domestiques, industrielles. Ces réservoirs se composent d’une poche intérieure en polyéthylène sans soudure et sont enrobés à l’extérieur par du polyester renforcé avec des fibres de verre et de la résine époxy. Ensuite le réservoir est inséré dans un habillage injecté au préalable. Les raccordements sont standards en 1/2″. Ces réservoirs offrent une résistance jusqu’à 25 bars de pression et 45 C° en température.

Avantages concurrentiels

Les avantages concurrentiels des réservoirs en composites sont les suivants :

– Légèreté : une comparaison des masses par unité de volume montre qu’un réservoir en composites présente une masse inférieure de 25 à 75% par rapport à un réservoir entièrement en acier de même volume.

– Résistance à la pression : une analyse comparative en indice de performances (ratio pression de service x masse / volume) pour les différents types de réservoirs sous pression met en évidence que l’avance des réservoirs en composites peut aller jusqu’à plus de 270%.

– Durée de vie : en ce qui concerne la résistance aux agressions environnementales aussi bien externes (UV, eau, acide, sel …) qu’internes par les fluides contenus (azote, hydrogène, propane, CO2 …), les réservoirs en composites présentent durée de vie des réservoirs en composite peut atteindre 30 ans.

– Entretien : les réservoirs en acier requièrent un entretien régulier, notamment en termes de peinture et de traitement pour la résistance à la corrosion. Les réservoirs en composites ne requièrent pas d’entretien spécifique.

4) Vous êtes partenaire du Centre International du Commerce Extérieur du Sénégal pour l’organisation du Forum Dakar Petrogaz Expo 2019 au King Fahd Palace. Pouvez-vous nous présenter ce forum ?

Dakar PetroGaz Expo 2019, est un projet initié par trois organismes à savoir le Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES), NetOil Group Investment SA basé à Paris en France et le Club d’affaire pour le développement des entreprises françaises en Algérie (CADEFA) basé à Paris en France. C’est la première édition du salon international du pétrole, du gaz et des énergies vertes, LE PREMIER DU GENRE EN AFRIQUE QUI VISE A CONCILIER L’ÉNERGIE, LE RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, et qui doit avoir lieu du 03 au 05 décembre 2019 à l’hôtel KING FAHD de Dakar au Sénégal.

Le salon DakarPetroGaz Expo 2019 dont le thème est « PETROLE, GAZ & ÉNERGIES VERTES EN AFRIQUE : OPPORTUNITÉS D’INVESTISSEMENTS ET SOLUTIONS INNOVANTES DE FINANCEMENT DES INFRASTRUCTURES ET DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE » a vocation comme vous le savez à édifier au terme des échanges les uns et les autres sur les opportunités d’investissements qu’offre le secteur et permettre de promouvoir les partenariats B2B, B2G. Il doit faciliter la mise sur pieds d’une plate-forme unique d’offres de financements PPP pour ces partenariats. Il souhaite fournir des éléments constitutifs de l’innovation financière et technologique. Il créera un espace d’exposition et de promotion des produits et des services.

Ce salon fera par ailleurs connaître COMMENT TISSER L’INTRICATION DES DONNÉES TECHNOLOGIQUES, CAPITALISTIQUES, POLITIQUES, ÉCOLOGIQUES AFIN QUE LES PARTICIPANTS DÉCOUVRENT CE QUE SERONT LES GRANDES BATAILLES A VENIR ET LEURS ENJEUX.

Ce salon qui offrira aux exposants l’opportunité d’aborder les thèmes ci-dessous :Énergie hydroélectrique, Pétrole, Gaz, Études et Recherches, Formations universitaires spécialisées, Fabrication et Maintenance des Équipements, Distribution et représentation commerciale, Réseau de Transport et de Distribution, Énergies vertes (éolienne, biomasse, solaire),Équipement et Système de prévention des incendies, Certification et GHSE, Traitement des déchets…Une importance particulière sera également accordée aux énergies renouvelables : points focaux de l’innovation aujourd’hui pour la préservation de la planète.

Une vue simplifiée du contenu du programme du salon présente quelques sujets suivants :

  • Conférence plénière : Le Sénégal nouveau producteur de pétrole et de Gaz, quelle vision politique, économique et sociale
  • Conférence 1 : Opérer dans le contexte de « Local Content » au Sénégal : CONTEXTE DU “LOCAL CONTENT” ; DE LA MISE EN PLACE D’UN PLAN DE MANAGEMENT DU LOCAL CONTENT (PMLC) ; CONSÉQUENCES DES CLAUSES LC SUR L’ENSEMBLE DU DÉROULEMENT D’UN CONTRAT D’ACHAT ; IMPLICATIONS DU LC SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES.
  • Atelier 1 : Doing Business au Sénégal dans le secteur Oil, Gaz & Énergies vertes : Réglementation, fiscalité, sécurité des investissements, Droit.
  • Atelier 2 : Les opportunités et stratégies d’investissement dans le secteur Énergétique en Afrique et au Sénégal en particulier : L’ÉNERGIE COMME UN MOYEN DE FINANCER LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE.
  • Conférence 2 : Modèles de Financement des programmes d’État en PPP et des PME dans le Oil, Gaz & Énergies vertes : concilier les besoins en capitaux des entreprises locales et les opportunités d’investissement, Financement structurés : solutions innovantes de financement.

Dakarpetrogaz-banner-1

5) Quel est l’apport de NetOil dans l’organisation de ce Forum ?

NetOil est en réalité le créateur du concept et de la mise en œuvre du volet scientifique de ce salon. Nous avons défini les thèmes scientifiques, nous avons créé les équipes autour du projet et nous avons conçu et exécuté le plan de communication du salon à l’international.

6) Quelles sont vos autres activités en dehors du secteur pétrolier ?

Consultant International, mon expertise, construite sur les 10 dernières années d’expérience, est basée sur le savoir‐faire et la mise en œuvre de solutions financières sur mesure, du financement de bas de bilan à l’investissement en capital en passant par les financements structurés. Ma mission se concentre sur le financement de projets publics et privés, et l’assistance des opérateurs dans la définition et la mise en place de montages juridico financiers adaptés. J’assiste aussi les investisseurs (institutions, family offices, entreprises) dans leurs investissements alternatifs.

Du fait des opportunités liées à la globalisation des marchés, mon réseau de partenaires en Suisse, en France, en Belgique et à Singapour me permet de lever différents types de financements, des plus classiques aux plus complexes en intervenant directement sur le marché de la finance privée.

Les projets d’infrastructures, la santé, l’éducation, les télécommunications, les aéroports, les ports, les centrales solaires, les énergies renouvelables, l’industrie agricole, et le logement, autant de domaines dans lesquels j’interviens.

En tant que Spécialiste des montages structurés et des opérations financières complexes ; spécialiste de l’investissement dans le non coté, du Risk Management & Private Equity, je suis engagé sur différentes opérations : levées de fonds propres et de dettes, titrisation, restructuration de dette souveraine, financement des grands projets structurants, mise en place de PPP, élaboration de programmes d’investissement, mise en place des garanties privées et publiques . Il y’a deux ans, j’avais réussi à lever la dette pour recapitaliser une compagnie aérienne en JAMAÏQUE. En Europe, j’ai structuré et lever il y’a trois ans le financement d’un projet de parc d’attraction en Italie et la recapitalisation d’une société de distribution de GNL en France.

En tant que Directeur Général pour l’Afrique de la Slovac Arab Afric Chamber of Commerce (SAAOK) basée en Slovaquie, j’accompagne les Etats Africains dans leurs stratégies de recherche de financements et de levée des fonds pour des projets d’infrastructures. C’est ainsi que j’ai pu structurer et lever des fonds pour la réalisation d’un Hôpital de 1000 lits au Tchad, la construction et l’équipement d’un hôtel 5* dénommé HÔTEL DES ARMÉES de BANGUI en RCA. Je termine en ce moment la levée des fonds pour des projets d’infrastructures routières au TOGO et d’infrastructures Énergétiques en RDC et en Ouganda.

Excellent formateur et très doué dans la conception et la transmission des savoirs, je suis Formateur et enseignant invité au sein des universités et grandes écoles en Afrique. J’enseigne les méthodes économétriques et Statistiques ; l’économétrie financière ; les financements structurés-financement de projets ; l’analyse des données ; le DataMining & Informatique décisionnelle ; les techniques de finance actuarielle et le Risk Management. Je suis chercheur en économie de l’énergie. J’ai créé avec Bordeaux Management School pôle de Dakar un cycle de quatre Certificats en OIL, GAS & ENERGY. Je suis formateur à l’université catholique d’Afrique centrale au sein du programme Certificat en OIL, GAS, MINING dirigé par le Dr. Stéphane Essaga. Coach en Entrepreneurship, je crée et développe des incubateurs pour start-up.

Jéhu Ndoumi P-DG NetOil Group SA

Leave a Response