Guinée équatoriale : Achèvement du premier des trois puits intercalaires à Okume

Guinée équatoriale : Achèvement du premier des trois puits intercalaires à Okume

Les partenaires du bloc G de production offshore de la Guinée équatoriale ont achevé le premier des trois puits intercalaires

Les partenaires du bloc G de production offshore de la Guinée équatoriale ont achevé le premier des trois puits intercalaires prévus au complexe d’Okume, a déclaré Panoro Energy.

Panoro, l’un des partenaires du bloc avec Kosmos Energy, Gepetrol et l’opérateur Trident Energy, a déclaré lundi que le forage du premier des trois puits intercalaires prévus au complexe d’Okume était terminé.

Selon la société, le puits a rencontré des sables de réservoir saturés de pétrole de bonne qualité. La plate-forme s’est maintenant déplacée vers l’emplacement du deuxième puits et le raccordement a commencé pour le premier puits. Panoro a ajouté que les trois puits devraient être mis en service au quatrième trimestre.

Le projet de mise à niveau d’Okume devrait être achevé au quatrième trimestre et contribuera à la puissance supplémentaire, à l’injection d’eau et à la capacité de levage au gaz nécessaire pour un dégoulottage supplémentaire des installations et des pompes électriques submersibles (ESP) supplémentaires.

Panoro a ajouté qu’une conversion ESP a été achevée en avril 2021 avec des conversions ESP supplémentaires prévues après l’achèvement du projet de mise à niveau d’Okume. Il convient de noter que la production brute du bloc G a été en moyenne de 29 100 b/j au deuxième trimestre.

À Ceiba – le deuxième actif de production du bloc G – un projet majeur d’intégrité de l’infrastructure a été achevé, ce qui devrait améliorer la fiabilité et permettre une plus grande flexibilité pour le transport de gaz vers des puits supplémentaires.

Les actifs du champ Ceiba et du complexe Okume comprennent six champs pétroliers. La Ceiba se trouve sur le versant sud du bassin du Rio Muni, à quelque 35 kilomètres au large.

La production de pétrole a commencé en novembre 2000 et le champ a été développé par phases avec les puits de production reliés au FPSO Ceiba. Le champ compte 16 puits de production actifs et 10 injecteurs d’eau.

Le complexe d’Okume se compose de cinq champs pétrolifères distincts : Okume, Ebano, Oveng, Akom North et Elon. Les champs d’Okume ont été découverts en 2001 et 2002 et sont développés à l’aide de quatre enveloppes fixes dans le champ d’Elon et de deux plates-formes à jambes de tension pour développer les champs restants.

Tous les champs sont reliés à une installation centrale de traitement (CPF) sur l’une des plates-formes Elon. L’huile traitée du CPF est transportée via un pipeline de 25 kilomètres jusqu’au FPSO de Ceiba pour l’exportation. Les champs du complexe d’Okume comptent 32 puits de production actifs et 12 injecteurs d’eau.

Quant à la participation de Panoro dans le bloc G, elle a été assez courte puisqu’elle a acheté une participation directe non exploitée de 14,25 % à Tullow il y a un peu plus de quatre mois.

Comme Offshore Energy l’a précédemment signalé en février, Tullow a accepté de vendre ses filiales ayant des actifs en Guinée équatoriale et au Gabon à Panoro pour un montant maximal de 180 millions de dollars.

Quitter la version mobile