Guinée équatoriale : Le terminal pétrolier de Luba, un fournisseur privilégié dans la région

Guinée équatoriale : Le terminal pétrolier de Luba, un fournisseur privilégié dans la région

Luba Oil Terminal Guinée Equatoriale (LOTEG) cherche à étendre les services de stockage de carburant vers le continent et les pays voisins via deux nouveaux projets

Luba Oil Terminal Guinée Equatoriale (LOTEG) cherche à étendre les services de stockage de carburant vers le continent et les pays voisins via deux nouveaux projets en cours et la construction de stations-service dans la ville de Malabo. Energy Capital & Power s’est entretenu avec le directeur général du LOTEG, Pergentino Mba Nguema Alene, au sujet de l’impact du COVID-19 sur l’entreprise et de ses perspectives post-pandémiques.

QUEL A ÉTÉ L’IMPACT DU COVID-19 SUR LES ACTIVITÉS DU LOTEG EN GUINÉE ÉQUATORIALE ?

LOTEG opère dans le secteur des hydrocarbures en Guinée équatoriale depuis 2002, soutenant spécifiquement les opérations d’exploration, de forage et de production pétrolières offshore, et fournissant des produits, du gazole et des lubrifiants dans le cadre d’un service d’assistance ininterrompu et disponible 24 heures sur 24. Nous fournissons du diesel et des lubrifiants aux sociétés d’exploitation. L’année dernière, l’activité a considérablement chuté en raison de la pandémie. La mobilité des personnes a été fortement réduite. De toute évidence, la demande a également considérablement chuté, ce qui a également affecté les entreprises énergétiques. Si la demande était à 80 %, alors elle a été réduite à moins de 40 %. Si notre demande mensuelle de diesel était supérieure à 20 000 tonnes, elle a été réduite à 4 000-5 000 tonnes.

QUELS SONT LES FACTEURS CLÉS QUI ONT PERMIS AU LOTEG DE DEVENIR UN LEADER DANS LE SECTEUR DES PRODUITS PÉTROLIERS EN GUINÉE ÉQUATORIALE ?

Les facteurs clés qui ont conduit la croissance du LOTEG ont été en grande partie les suivants :

DANS QUELS SEGMENTS DE L’INDUSTRIE DES HYDROCARBURES VOYEZ-VOUS DES OPPORTUNITÉS DE CROISSANCE, NON SEULEMENT EN GUINÉE ÉQUATORIALE, MAIS AUSSI DANS LA RÉGION ?

Nous pensons pouvoir développer notre activité dans le secteur des services, notamment dans la fourniture d’hydrocarbures, de diesel, de carburant et de lubrifiants. Alors que nous étendons nos activités sur le continent – avec deux projets qui incluent l’agrandissement de l’usine de Luba et la construction d’une nouvelle usine sur la région continentale – nous devrons construire un pipeline du port commercial de Luba à notre usine afin que nous peut stocker de l’essence. Cela nous permettra de fournir non seulement l’exploration et la production offshore, mais également de fournir une assistance aux entreprises sur le continent. Nous pourrions même être en mesure d’entrer sur le marché international et les pays voisins comme le Cameroun ou le Gabon pour concurrencer d’autres sociétés d’approvisionnement, afin que notre activité puisse se développer. Nous construisons actuellement deux stations-service dans la ville de Malabo pour prendre pied sur la distribution,

Quitter la version mobile