Connect with us

ACTUALITE

Le président Macky Sall supervise le cheminement du Sénégal vers la première production

Published

on

Le président Macky Sall supervise le cheminement du Sénégal vers la première production .jpg

Le dernier entrant de l’Afrique de l’Ouest dans le secteur des hydrocarbures devrait produire du pétrole et du gaz à partir de 2022

La réélection de Macky Sall au poste de président du Sénégal promet une continuité bienvenue pour les compagnies pétrolières internationales à un moment crucial pour deux projets de développement d’hydrocarbures en mer de plusieurs milliards de dollars dans ce pays.

Un changement de président après les élections du 24 février, bien que peu susceptible de ruiner des projets qui devraient transformer l’économie sénégalaise, aurait ajouté un élément d’incertitude au secteur.

Le président Macky Sall a guidé le développement d’un projet pétrolier SNE exploité par Woodside au large de la côte centrale et le développement du gaz de BP à Tortue-Ahmeyim, chevauchant la frontière maritime avec la Mauritanie au nord, qui visent tous deux une première production vers 2022.

Eviter la malédiction du pétrole

Certains Sénégalais ont toujours peur de la « malédiction du pétrole » qui a touché d’autres pays de la région, tels que le Nigéria et, dans une certaine mesure, le Ghana.

Macky Sall, ancien géophysicien de l’industrie pétrolière, a déclaré qu’il avait l’intention de maximiser les avantages de l’industrie pour les Sénégalais et de garantir la transparence de ses activités. Un code des hydrocarbures révisé tenant compte de la transformation du pays en producteur a été approuvé par l’assemblée nationale en janvier. Il a également mis en place une nouvelle organisation, Cos Petrogaz, chargée de superviser le secteur, d’attribuer des licences et de promouvoir la transparence, qui fonctionne indépendamment de la compagnie pétrolière publique Petrosen. 

Le FMI a également été impressionné par la performance économique du pays et son programme de réformes, ainsi que par son engagement à mettre de côté une grosse tranche d’hydrocarbures et de revenus miniers pour un fonds « générations futures ». Lors d’un forum de « consultation nationale » en juin dernier, le gouvernement et la société civile ont décidé qu’un tiers des revenus serait mis de côté dans le fonds.

La taille de la victoire de Macky Sall doit beaucoup à son bilan en matière de développement et de services de base et de croissance économique. L’économie a pris du retard ces derniers temps, tirée par les exportations agricoles. Selon la Banque africaine de développement, le PIB réel a augmenté d’environ 7% en 2018, soit un peu moins que la croissance de 7,2% enregistrée en 2017.

Sall a été élu en 2012 pour un mandat de sept ans. Depuis lors, il a réduit les mandats présidentiels à cinq ans, ce qui signifie que les prochaines élections sont prévues pour 2024. Il a également renforcé la règle qui impose une limite de deux mandats présidentiels, se prononçant de nouveau pour une réélection.

La campagne électorale de 2024 devrait se dérouler dans un contexte très différent de celui qui prévaut aujourd’hui. D’ici là, le pétrole et le gaz devraient couler, les recettes d’exportation remplissant les coffres du gouvernement et, potentiellement, le gaz fournissant l’économie nationale.

À toute vapeur

Les projets SNE et Tortue-Ahmeyim progressent rapidement.

En décembre 2018, BP a pris une décision d’investissement finale positive pour Tortue et a attribué une pléthore de contrats de construction. En mars, elle a attribué le contrat d’ingénierie, d’approvisionnement, de construction, d’installation et de mise en service (EPCIC) de son unité de stockage et de déchargement de production flottante (FPSO) à TechnipFMC, qui travaillait déjà à la conception technique initiale (FEED) du projet. TechnipFMC a déclaré que le contrat EPCIC valait entre 500 et 1 milliard de dollars.

Le FPSO sera utilisé conjointement avec une unité de FLNG, d’une capacité de quelque 2.5mn tonnes / an, tapotant initialement autour 15tr pi 3 . Les installations de FLNG sont construites par Golar LNG à l’aide d’un méthanier converti. D’autres capacités d’exportation pourraient être ajoutées ultérieurement, si suffisamment de réserves supplémentaires étaient trouvées, et un réseau de gazoducs pour fournir du gaz naturel au Sénégal et à la Mauritanie était prévu.

Woodside a annoncé son intention de prendre une FID plus tard en 2019 dans le cadre du projet SNE et s’est déjà lancé dans le programme FEED. Le contrat FEED sous-marin du projet a été attribué à une joint-venture de Schlumberger et de Subsea 7, une société norvégienne cotée en bourse, tandis que le contrat FPSO a été attribué à la société japonaise Modec. La société australienne envisage de produire initialement à partir de ressources pétrolières estimées à plus de 230 millions de milliards de dollars en utilisant un FPSO d’une capacité de 100 000 b / j.

ACTUALITE

Somalie : Sterling Energy obtient une prolongation du contrat de service public

Published

on

By

Somalie : Sterling Energy obtient une prolongation du contrat de service public

Sterling Energy a annoncé que le gouvernement de la République du Somaliland avait accordé une prolongation continue de la période actuelle de l’accord de partage de la production d’Odewayne («PSA»).

Les dates d’expiration des périodes d’exploration pertinentes dans le cadre du PSA sont désormais les suivantes:

  • Troisième période: 2 novembre 2020;
  • Quatrième période (facultatif): 2 mai 2022;
  • Cinquième période (facultatif): 2 mai 2023; et
  • Sixième période (facultatif): 2 mai 2024.

Les obligations de travail minimales pour les périodes d’exploration restent inchangées: (i) l’acquisition de 500 km de données sismiques 2D au cours de la troisième période; et (ii) l’acquisition de 1 000 km de données sismiques 2D et d’un puits d’exploration au cours de la quatrième période.

Sterling détient une participation de 34% dans le PSA et sera prise en charge par Genel (participation de 50% et exploitant) pour couvrir les coûts de toutes les activités d’exploration au cours des troisième et quatrième périodes de la PSA.

David Marshall, président-directeur général de la société, a déclaré:

«Nous souhaitons remercier le gouvernement de la République du Somaliland et Genel d’avoir accepté de poursuivre cette extension. Sterling continue d’aider l’opérateur lors du retraitement de l’ensemble de données sismiques 2D complètes et nous espérons recevoir les livrables finaux au quatrième trimestre 2019. ‘

Le bloc Odewayne couvre une très grande surface (environ 22 000 km 2) à la côte sud-ouest du Somaliland, adjacente à la frontière avec l’Éthiopie. Le PSC couvre le bloc SL6 et une partie des blocs SL7 et SL10.

Continue Reading

ACTUALITE

Gabon : Vaalco lance sa campagne de forage au large

Published

on

By

Gabon : Vaalco lance sa campagne de forage au large

Vaalco Energy a commencé sa campagne de forage 2019/2020 et construit le puits de forage d’évaluation Etame 9P sur le champ d’Etame, au large du Gabon.

Le mois dernier, Vaalco avait annoncé qu’il commencerait sa campagne de forage au Gabon en septembre , à l’aide de la plate-forme auto-élévatrice Topaz Driller.

Vaalco a indiqué dans une mise à jour du vendredi 13 septembre que le forage du puits d’évaluation du puits Etame 9P devrait durer environ quatre semaines, après quoi la société commencera à forer le puits de développement Etame 9H destiné au réservoir Gamba.

Selon la société, l’objectif du puits d’évaluation d’Etame 9P est de tester les réservoirs de Dentale situés sous le champ d’Etame. La société estime qu’il pourrait y avoir jusqu’à 4,6 millions de barils bruts de pétrole récupérable dans les réservoirs de Dentale situés sous le champ d’Etame.

Si ces ressources sont présentes dans la Dentale, la société devra forer des puits supplémentaires pour exploiter ces réservoirs.

Comme indiqué précédemment, Vaalco a confié à la plate-forme de forage auto – élévatrice Topaz, propriété de Vantage Drilling, l’ exécution de la campagne de forage 2019/2020, qui comprendra deux puits de forage d’évaluation et jusqu’à trois puits de développement.

Cary Bounds , directeur général de la société, a déclaré: «Nous sommes entrés dans la première phase de notre stratégie de croissance en commençant par le puits d’évaluation d’Etame 9P, où nous cherchons à réduire les risques liés aux ressources importantes de la formation de Dentale en vue d’une exploitation future. Opportunités. Les ressources que nous ciblons ont été identifiées dans des réservoirs pétrolifères de Dentale rencontrés dans des puits forés sous le réservoir de Gamba dans le champ d’Etame. Le puits d’évaluation d’Etame 9P représente la première des nombreuses opportunités pour lesquelles nous essayons de créer une valeur substantielle pour nos actionnaires en convertissant les ressources en réserves de manière rentable. « 

Vaalco réaffirme ses objectifs de production 

Sur la base des volumes de production réels enregistrés à ce jour au troisième trimestre de 2019, la société réaffirme ses prévisions de production antérieures et prévoit une production du troisième trimestre de 2019 comprise entre 3 000 et 3 300 barils de pétrole par jour (BOPD), nette et annuelle. La production de 2019 devrait se situer entre 3 300 et 3 900 BOPD, nette.

Au début du mois de septembre 2019, la pompe électrique submersible (ESP) s’est rompue dans le puits Etame 10H après avoir fonctionné pendant 4,5 ans. Avant la défaillance de l’ESP, le puits produisait environ 200 BOPD, nets pour Vaalco.

Vaalco étudie diverses options rentables disponibles pour remplacer le système d’extraction, notamment l’utilisation de l’appareil de forage Vantage pour effectuer un reconditionnement. La société ne prévoit pas que la perte de production causée par le puits Etame 10H changera les prévisions de production du troisième trimestre de 2019 ou de l’année 2019. En définissant sa gamme de guidage de production, la société prend en compte des événements imprévus, tels que des problèmes mécaniques, ainsi que le calendrier et les résultats de la campagne de forage 2019/2020.

La société a également signé des accords définitifs pour finaliser l’accord de principe annoncé précédemment avec les propriétaires de la coentreprise Etame, afin de résoudre les constatations des audits précédents pour les périodes 2007 à 2016, pour un montant net de 4,4 millions de dollars destiné à Vaalco. L’accord prévoit des procédures pour minimiser les risques de réclamations d’audit futures. Comme la société a comptabilisé le montant du règlement à hauteur de 4,4 millions de dollars dans les états financiers du deuxième trimestre de 2019, aucun autre ajustement n’est prévu.

Continue Reading

ACTUALITE

La Côte d’Ivoire lance lundi un Prix de l’innovation dans le secteur des hydrocarbures

Published

on

By

La Côte d’Ivoire lance lundi un Prix de l’innovation dans le secteur des hydrocarbures

La Côte d’Ivoire s’est dotée d’un Prix de l’innovation pour les secteurs hydrocarbures et pétrole dont la première édition sera lancée, lundi à Abidjan, par le ministre du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé.Ce Prix qui sera remis le 19 décembre prochain vise à encourager, soutenir et valoriser l’innovation technologique pour le bien-être des populations ivoiriennes dans un contexte de mise en œuvre du Programme social du gouvernement (PS-Gouv).

Il concerne le volet des hydrocarbures doté d’une enveloppe de 10 millions FCFA pour le lauréat et le volet énergie doté également d’une enveloppe de 10 millions FCFA pour le lauréat. En outre, les lauréats bénéficieront d’un accompagnement qui permettra de mieux les coacher.

Le lancement de ce Prix concrétisera la mise en œuvre des recommandations du séminaire organisé, à Yamoussoukro, les 15 et 16 juillet 2019 par le ministère du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables.

Ces assises sanctionnées par douze mesures fortes, avaient en effet recommandé, d’encourager et d’aider à l’émergence d’une nouvelle génération de chercheurs et jeunes prodiges ivoiriens dans les secteurs du pétrole et de l’énergie.

A ce propos, le séminaire avait retenu la création d’un « Prix innovation pétrole et énergie » avec pour but de récompenser et financer les projets innovants, conçus et développés par les Ivoiriens dans lesdits secteurs.

Continue Reading

Tendance

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :