ACTUALITE

Le Rwanda élargit ses réserves de carburant stratégiques

Le Rwanda élargit ses réserves de carburant stratégiques
Le Rwanda élargit ses réserves de carburant stratégiques

Le gouvernement prévoit de mettre à niveau et de construire de nouvelles réserves stratégiques de pétrole afin d’améliorer la sécurité énergétique du pays.

Selon le ministère du Commerce et de l’Industrie, des projets sont en cours pour porter les réserves à 150 millions de litres, ce qui permettra de répondre à la demande du pays pendant quatre mois en cas de pénurie.

Les réserves comprendraient 112 millions de litres de carburant gouvernemental et 38 millions de litres de réserves commerciales.

Les détails sont apparus lorsque le Comité des comptes publics (PAC) a chargé les fonctionnaires du ministère d’expliquer pourquoi il n’atteignait pas ses objectifs de stockage de carburant.  

L’audience de mercredi sur le PAC a été organisée dans le prolongement du rapport du vérificateur général pour l’exercice 2017/2018, qui montre que le pays ne disposait que de 4,2 millions de litres de carburant au moment de la vérification.

Les responsables du ministère ont expliqué qu’ils avaient depuis ajouté 10 millions de litres supplémentaires et que leur objectif est d’atteindre 26 millions de litres d’ici la fin de l’exercice.

La députée Marie-Alice Kayumba Uwera a déclaré: «Le carburant en stock est peu comparé à ce que le gouvernement a ciblé pour stocker. Que se passerait-il en cas de pénurie? 

Les responsables ont expliqué qu’une nouvelle politique et stratégie pétrolière en aval était en préparation. 

Cependant, Robert Opirah, directeur général du commerce et de l’investissement au ministère du Commerce et de l’Industrie, a déclaré au Comité que le plan d’amélioration de la capacité de stockage de carburant était ralenti par un déficit de financement.

«Nous prévoyons d’améliorer la capacité de stockage afin de pouvoir stocker du carburant pouvant être utilisé pendant au moins quatre mois», a-t-il déclaré.

Le ministère a déjà lancé un appel d’offres pour la construction de 60 réserves de carburant à base de pétrole d’une capacité de 60 millions de litres, a-t-il déclaré.

Il a également révélé que le projet de politique, qui est en attente d’approbation par le Cabinet, devrait résoudre les problèmes existants.

Leave a Response