Accueil ACTUALITÉ Nigéria : Afreximbank signe une facilité de 635 millions $ avec un producteur nigérian

Nigéria : Afreximbank signe une facilité de 635 millions $ avec un producteur nigérian

par admin
Nigéria : Afreximbank signe une facilité de 635 millions $ avec un producteur nigérian

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) a signé une feuille de conditions de facilité de prêt basée sur les réserves avec Amni Petroleum, qui, selon elle, fera plus que doubler la production de pétrole de l’entreprise tout en stimulant les exportations de gaz et en fournissant du carburant pour la production d’électricité.

Amni Petroleum, une société pétrolière et gazière nigériane indépendante, utilisera la facilité de prêt de 635 millions de dollars pour financer des dépenses d’investissement dans les champs pétroliers et gaziers d’Okoro et de Tubu, situés respectivement dans l’est et le sud-est du delta du Niger.

Les fonds débloqués devraient aider Amni Petroleum à augmenter sa production de pétrole d’environ 10 000 barils par jour à 25 000 en 12 mois, selon Afreximbank.

Rene Awambeng, directeur et responsable mondial des relations clients chez Afreximbank, affirme que l’accord stimulera la production de gaz destiné à la production d’électricité dans toute l’Afrique de l’Ouest, présentant une alternative plus propre au charbon ou au pétrole, et que le gaz généré sera également exporté sous la forme de GNL.

« Le gaz Tubu change la donne. Ce financement permettra d’exploiter tout son potentiel et de l’exporter au niveau régional et international. Cela contribuera à approvisionner la sous-région ouest-africaine en énergie plus propre », déclare Awambeng.

La demande de financement de l’énergie domestique augmente sur le continent après les efforts des pays occidentaux pour mettre fin au soutien étranger aux combustibles fossiles.

Plus tôt cette année, GTR a signalé que les producteurs de pétrole africains fondaient leurs espoirs sur la formation d’ une nouvelle banque de l’énergie  et en mai, Afreximbank a signé un accord avec l’Organisation des producteurs de pétrole africains pour co-créer la nouvelle entité.

Bien que le gaz produise généralement moins d’émissions de carbone dans la production d’énergie que les autres combustibles fossiles, son rôle plus large dans la transition vers le zéro net est contesté.

La semaine dernière, l’Agence internationale de l’énergie a réitéré ses appels à l’arrêt immédiat de tous les nouveaux projets d’infrastructure de combustibles fossiles, y compris l’exploration pétrolière et gazière, afin de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C.

You may also like

A Propos

Or Noir Africa continue de fournir des informations opportunes et une analyse approfondie des événements qui façonnent cette région passionnante de l’Afrique

Meilleurs Articles

Newsletter

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

fr_FR