Nigéria : Le ministre du pétrole confie à NLNG l’expansion du gaz domestique

Nigéria : Le ministre du pétrole confie à NLNG l'expansion du gaz domestique

Le ministre d'État aux Ressources pétrolières, le chef Timpre Sylva, a chargé la Nigerian Liquefied Natural Gas Limited (NLNG) de jouer un rôle central dans le projet d'expansion

Le ministre d’État aux Ressources pétrolières, le chef Timpre Sylva, a chargé la Nigerian Liquefied Natural Gas Limited (NLNG) de jouer un rôle central dans le projet d’expansion du gaz domestique.

Sylva, l’a fait savoir lors de l’inauguration du siège social de NLNG à Port Harcourt, dans l’État de Rivers, a déclaré une revue hebdomadaire des activités de la société pétrolière nationale nigériane, la semaine dernière.

Le ministre lors de l’événement a déclaré que le gouvernement fédéral, l’État de Rivers et les communautés hôtes bénéficieraient du développement.

Le directeur général du groupe NNPC, Malam Mele Kyari, représenté par le directeur financier, Umar Ajiya, dans un message de bonne volonté, a déclaré que l’événement était une démonstration de l’engagement envers l’excellence.

Il a déclaré que la société était prête à s’associer avec d’autres parties prenantes pour développer les activités de NLNG à partir des trains 7, 8, 9 et 10.

Parlant également, le directeur général de la NLNG, Engr. Tony Attah, a décrit la cérémonie comme une actualisation de l’engagement envers l’État de Rivers et les Nigérians comme un modèle commercial réussi qui est sur le point de générer de la valeur.

La semaine dernière également, NNPC a déclaré avec ses partenaires du contrat de partage de production (PSC) – Shell Nigeria Exploration and Production Company (SNEPCo), Total Exploration and Production Nigeria Limited (TEPNG), Esso Exploration and Production Nigeria Limited (EEPNL) et Nigerian Agip Exploration (NAE), il a signé des accords pour renouveler le bail minier pétrolier (OML) 118 pour 20 ans supplémentaires.

Les cinq accords signés comprennent l’accord de règlement des différends, l’accord de règlement, l’accord historique sur le gaz, l’accord d’entiercement et l’accord PSC renouvelé.

NNPC GMD a déclaré que plus de 10 milliards de dollars d’investissement seraient débloqués à la suite des accords.

Il a révélé que l’accord rapporterait plus de 780 millions de dollars de revenus immédiats au gouvernement fédéral tout en libérant les parties de plus de 9 milliards de dollars de passifs éventuels.

Quitter la version mobile