ACTUALITE

Nigeria: les partenaires d’Ogo progressent vers un programme de deux puits

Nigeria: les partenaires d'Ogo progressent vers un programme de deux puits
Nigeria: les partenaires d'Ogo progressent vers un programme de deux puits

La société nigériane de pétrole et de gaz Optimum Petroleum, en collaboration avec son partenaire Lekoil, progresse dans le cadre du programme d’évaluation et de développement de la découverte Ogo située dans le bloc OPL 310 au large du Nigéria.

Lekoil a annoncé vendredi avoir convenu avec Optimum Petroleum, son partenaire et l’opérateur de l’OPL 310, de faire progresser les activités du programme d’évaluation et de développement de la découverte Ogo, située dans le bloc. Optimum et Lekoil visent initialement un programme de deux puits au cours des douze à dix-huit prochains mois.

Toutefois, cela est soumis à une extension de la licence OPL 310 du ministère des Ressources pétrolières pour le bloc et aux sociétés assurant le financement nécessaire au programme.

Lekoil et Optimum ont convenu de forer deux autres puits d’évaluation et de développement, en fonction des résultats de la campagne d’évaluation initiale de deux puits et des tests de puits prolongés connexes à entreprendre. Tous les puits seront conçus pour être compatibles avec un système de production précoce.

Optimum et Lekoil ont convenu de faire progresser l’évaluation du bloc et sa conversion en permis d’exploitation pétrolière (OML) dès que possible. Dans l’hypothèse d’une évaluation réussie, Lekoil et Optimum entreprendront un programme de développement sur le terrain (FFD) complet avec un partenaire du secteur, dont les discussions sont à un stade avancé.

Dans l’hypothèse où elle est accordée, ce qui est à la discrétion du Département des ressources pétrolières, la conversion de licence OPL à OML devrait prolonger la durée du permis de vingt ans.

Il convient également de rappeler qu’un différend est en cours sur la propriété légitime d’une participation de 22,86% dans OPL 310. Ce différend a été la principale raison pour laquelle le développement du bloc a été retardé.

Plutôt que d’aller plus loin dans cette affaire, les sociétés ont convenu d’utiliser la participation de 22,86% dans le bloc comme un moyen de financement et de sécurité potentiel pour le développement accéléré du bloc par un partenaire industriel ou un tiers qui choisit de le bloc pour financer le développement du terrain. Le partenaire financier potentiel peut provenir de Lekoil ou d’Optimum.

Bien que l’accord ne traite pas du recouvrement de la contrepartie de 13 millions de dollars précédemment versée par Lekoil pour l’acquisition des actions d’Afren Oil & Gas (Nigeria) Limited (AOGNL) en 2015 (qui détenait la participation de 22,86% dans OPL310) Lekoil a indiqué qu’il travaillait avec Optimum à la résolution de ce problème ainsi qu’à l’attribution éventuelle des 22,86% à un éventuel partenaire financier et qu’il espérait pouvoir parvenir à un accord.

L’accord

En vertu de l’accord, une structure de paiement d’environ 3 millions de dollars a été convenue pour le versement d’arriérés de contributions et d’acomptes par Lekoil à Optimum, un montant d’environ 1 million de dollars ayant été payé à ce jour, le solde devant être réglé à la mi-octobre 2019. .

Lekoil paiera également à Optimum 5 millions de dollars en frais d’exploitation liés à la participation de 17,14% de Lekoil à la réception de la prolongation.

Le contrat prévoit également que Lekoil versera à Optimum certains paiements anticipés sur la production provenant du produit d’une vente continue de pétrole brut produit à partir d’Ogo, ces montants étant sujets à des réserves de 2P ou à des étapes de production agressives. Les paiements, une fois dus, comprennent un paiement de 10 millions de dollars par an pendant cinq ans à compter de la fin de la construction d’un puits performant (un puits capable de produire 5 000 BBL / j de pétrole brut).

En outre, Lekoil a accepté de payer 42,85% des 10 millions de dollars à payer au gouvernement nigérian pour la conversion de l’ODL 310 en OML et 42,85% de 10 millions de dollars au gouvernement nigérian pour atteindre le premier pétrole. Le solde des deux versements de 10 millions de dollars sera effectué par le partenaire financier potentiel.

Dès réception de la prolongation, Lekoil versera également au ministère des Ressources pétrolières la redevance que le ministre des Ressources pétrolières prescrira pour la prolongation, dont le montant devrait se situer dans les paramètres normaux pour une redevance associée à une licence. extension.

En outre, sous réserve de l’obtention d’un financement, Lekoil couvrira 42,85% des dépenses en capital et des dépenses d’exploitation du bloc jusqu’au premier pétrole, soit 17,14% au prorata d’une participation globale de 40% détenue par elle et son éventuel partenaire financier. Le partenaire financier potentiel couvrira les 57,15% restants des dépenses en capital.

Lekan Akinyanmi , PDG de Lekoil, a déclaré: «Nous sommes ravis de nous entendre avec Optimum, l’opérateur du bloc OPL 310. Nous sommes impatients de collaborer étroitement avec eux pour dégager une valeur significative pour nos investisseurs et toutes les parties prenantes, non seulement avec le potentiel d’évaluation identifié par Ogo, mais également avec les autres pistes d’exploration prometteuses facilement identifiables dans le bloc OPL310. ”

Yusuf K. N’jie , directeur général d’Optimum Petroleum, a commenté: «Nous sommes heureux d’avancer avec notre partenaire, Lekoil, vers l’évaluation et le développement de la BPO 310 et sommes impatients de mener une campagne couronnée de succès, nous permettant d’atteindre nos objectifs collectifs. au bénéfice de nos parties prenantes respectives. « 

Leave a Response