Nigéria : Shell se rapproche du nouveau plan Bonga avec l’accord NNPC

Nigéria : Shell se rapproche du nouveau plan Bonga avec l'accord NNPC

Nigerian National Petroleum Corp. (NNPC) a signé un accord avec ses partenaires sur OML 118

Nigerian National Petroleum Corp. (NNPC) a signé un accord avec ses partenaires sur OML 118, siège du champ de Bonga.

La société a déclaré qu’elle avait signé l’accord avec Shell Nigeria, ExxonMobil Nigeria, Total Nigeria et Nigerian Agip Oil Co. (NAOC) d’Eni.

NNPC a décrit l’accord comme un «bassin versant» dans la façon dont il administrerait les opérations en eau profonde au Nigéria. Plus de 10 milliards de dollars d’investissements “seront débloqués à la suite de ce développement”, a-t-il déclaré.

En particulier, a-t-elle déclaré, l’accord règle un différend de longue date sur le contrat de partage de production (PSC). L’accord lance un «nouveau PSC avec des termes clairement alignés», a déclaré NNPC.

La société a souligné que le nouveau PSC offrait une nouvelle stabilité pour soutenir les investissements dans les eaux profondes. Le nouveau PSC facilitera le projet de 16 milliards de dollars Bonga South West Aparo (BSWA), dirigé par Shell Nigeria Exploration and Production Co. (SNEPCO).

Le Nigéria a précédemment déclaré que BSWA pourrait détenir 1 milliard de barils de pétrole.

Le plan BSWA

Shell a lancé une invitation pour un nouveau navire flottant de production, de stockage et de déchargement (FPSO) en février 2019 pour BSWA.

Le champ est à environ 15 km des 225 000 barils par jour existants de Bonga FPSO, qui ont commencé à produire en 2005. BSWA aurait une capacité de 150 000 b / j. Il se trouve dans les OML 118, 132 et 140.

Quitter la version mobile