Sénégal : Serigne Mboup quitte la SAR, Marième Ndoye Decraene prend aux commandes.

Sénégal : Serigne Mboup quitte la SAR, Marième Ndoye Decraene prend aux commandes.

Serigne Mboup n’est plus directeur général de la Société africaine de raffinage (SAR). Il a été remplacé à ce poste par Mme Marième Ndoye Decreaene.

La nouvelle directrice générale de la SAR a également occupé le poste de Directeur des Routes au sein du ministère en charge des Infrastructures et des transports terrestres, d’avril 2013 à janvier 2018 (cumulativement à l’UFC-MCA entre novembre 2016 et janvier 2018).

La nouvelle directrice général de la Société africaine de Raffinage est du genre « une tête bien faite ». Elle est un pur produit de l’École Polytechnique de Thiès où elle est sortie diplômée Ingénieur de conception en Génie civil. Elle est aussi titulaire en 2009 d’un Master Spécialisé Qualité Sécurité-Environnement (QSE) EISTI-TASQ-OM, Université Léonard de Vinci Paris La Défense – France.
Marième Ndoye Decraene n’est pas une inconnue dans les hautes sphères de l’Etat puisqu’elle a eu à diriger de grandes directions. On peut retenir essentiellement son passage de novembre 2016 à août 2020, à l’Unité de Formulation du Compact “Millenium Challenge Account” (UFC-MCA), qui avait en charge la coordination, la formulation et la préparation à la mise en oeuvre d’un Compact portant exclusivement sur le secteur de l’énergie.
Dans le cadre de ce mandat, elle a été à la tête d’une équipe pluridisciplinaire et a coordonné l’intervention de plusieurs parties prenantes aux niveaux institutionnel, technique et financier, y compris des représentants de la société civile et du secteur privé.
Le Compact consiste en un portefeuille de projets à même de lever une des contraintes majeures à la croissance économique du Sénégal, portant sur le coût élevé de l’énergie et le faible accès à l’électricité.
Auparavant, Marième Ndoye Decraene a occupé le poste de Directeur des Routes au sein du Ministère en charge des infrastructures et des transports terrestres, d’avril 2013 à janvier 2018 dirigé à l’époque par Mansour Elimane Kane Elle continuait à cumuler ce poste avec celui de l’UFC-MCA entre novembre 2016 et janvier 2018.
Exit mobile version