Connect with us

ACTUALITÉ

Sénégal : Woodside débloque le Trésor de Sangomar

Published

on

Woodside a extrait le premier baril de pétrole du champ de Sangomar, au large des côtes sénégalaises, marquant la réalisation en toute sécurité du premier projet pétrolier offshore du pays.

La première phase du développement du champ Sangomar est un projet en eaux profondes comprenant une installation flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO) autonome, avec une capacité nominale de 100 000 barils par jour, et une infrastructure sous-marine conçue pour permettre les phases de développement futures.

Cette première phase inclut le FPSO Léopold Sédar Senghor, nommé en hommage au premier président du Sénégal, amarré à environ 100 kilomètres des côtes sénégalaises. Ce navire a une capacité de stockage de 1,3 million de barils.

Le développement de cette phase comprend 23 puits (11 puits de production, 10 puits d’injection d’eau et deux puits d’injection de gaz). À ce jour, 21 des 23 puits ont été forés et complétés, dont neuf puits de production. La coentreprise RSSD a également approuvé un 24ème puits (puits de production) qui sera achevé au cours de la campagne en cours.

Le projet Sangomar est développé par la coentreprise Rufisque Offshore, Sangomar Offshore et Sangomar Deep Offshore (RSSD), composée de Woodside (opérateur, avec une participation de 82 %) et de la Société des Pétroles du Sénégal (PETROSEN) (avec une participation de 18 %).

Advertisement

Le coût estimé du projet pour cette première phase de développement se situe dans la fourchette prévue de 4,9 à 5,2 milliards de dollars. La campagne de forage à Sangomar est en cours, et Woodside prévoit de poursuivre les activités de mise en service et d’augmenter la production en toute sécurité jusqu’en 2024.

La qualité du brut est estimée à environ 31 degrés API, ce qui est très recherché sur les marchés européens et asiatiques.

« C’est un jour historique pour le Sénégal et pour Woodside », a déclaré Meg O’Neill, PDG de Woodside. « La première production pétrolière du champ de Sangomar est une étape clé et reflète la réalisation de notre stratégie. Le projet Sangomar devrait générer de la valeur pour les actionnaires selon les termes du contrat de partage de production.

« Réaliser en toute sécurité le premier projet pétrolier offshore du Sénégal, à travers une période de défis mondiaux sans précédent, démontre la capacité d’exécution de projets de classe mondiale de Woodside. Nous sommes fiers des relations que nous avons nouées avec PETROSEN, le gouvernement du Sénégal et nos principaux partenaires internationaux et locaux pour développer cette ressource d’importance nationale. »

Le directeur général de PETROSEN E&P, Thierno Ly, a exprimé sa satisfaction quant à cette réalisation. « La première production pétrolière du champ de Sangomar marque une nouvelle ère pour l’industrie et l’économie de notre pays, mais surtout pour notre population.

Advertisement

« Cette réussite est le fruit de l’engagement sans faille de nos équipes, qui ont travaillé avec diligence pour relever les défis et atteindre nos objectifs stratégiques dans un environnement complexe et exigeant. Nous sommes désormais mieux placés pour saisir les opportunités de croissance, d’innovation et de réussite dans le développement économique et social de notre pays. »

L’acquisition historique par Woodside des participations dans la coentreprise RSSD auprès de Capricorn Energy et de FAR incluait certains paiements conditionnels. Compte tenu du calendrier actuel des premiers prix du pétrole et du prix du pétrole, Woodside prévoit d’effectuer ces paiements. Les paiements finaux sont soumis aux performances de production en cours et au prix du pétrole.

Tendance

fr_FR