ENTRETIEN

Amadou Sakhir GAYE, DG Sentrak : « Sénégal dispose d’expertise pouvant gérer des projets pétroliers… » (Entretien)

Amadou Sakhir GAYE, DG Sentrak : « Sénégal dispose d’expertise pouvant gérer des projets pétroliers… » (Entretien)
Amadou Sakhir GAYE, DG Sentrak : « Sénégal dispose d’expertise pouvant gérer des projets pétroliers… » (Entretien)
  1. Pouvez-vous nous présenter votre structure ?

Depuis 2017, le Sénégal a bouclé un cycle d’exploration concluante avec d’importantes découvertes offshore de gaz à Saint-Louis et Cayar et de pétrole à Sangomar. Ces campagnes ont été supportées par des équipes logistiques onshore sénégalaises évoluant dans des multinationales présentes à Dakar. Dans la perspective de mieux répondre aux besoins sur mesure des opérateurs et de leurs contractants, une société 100% sénégalaise est créée pour promouvoir l’expertise locale et offrir une alternative crédible et efficace aux défis dont fait face cette industrie nouvelle. Ainsi, SENTRAK LOGISTICS depuis sa création en Avril 2017 accompagne le secteur pétrolier et gazier. En tant qu’acteur sérieux de la logistique au Sénégal, nous nous appuyons principalement sur notre expérience en tant que pionnier mais aussi sur notre partenariat avec les leaders de la logistique pétro-gazière au monde. Nous offrons des solutions innovantes aux différentes compagnies intervenant dans la chaine de valeur dans le respect des normes les plus strictes grâce à notre démarche basée sur les référentiels QSE ISO 9001, ISO 14001, ISO 45001 en vigueur.

De 2017 à nos jours, notre société a fourni les services ci-dessous au secteur :

  • Commissionnaire en douane
  • Consignataire de navire
  • Organisateur de fret maritime et aérien
  • Assistance de personnel onshore et marin
  • Gestion de base logistique
  • Mise à disposition de personnel qualifiés
  • Location de matériels certifiés

2-Votre structure est jeune, qu’est-ce qui vous a poussé à vous installer au Sénégal ?

Le Sénégal est un pays leader régional en matière d’économie, de gouvernance et de paix. Ces conditions cumulées à l’essor d’un nouveau secteur très prometteur constituent des motivations macroéconomiques favorables à l’investissement privé. En plus, notre implication active dans les précédentes campagnes d’exploration en tant que cadres logistiques avec des équipes sénégalaises bien formées nous a permis d’appréhender de réels besoins de se positionner comme une société locale au service des attentes de ses clients exigeants.

Notre volonté en créant SENTRAK LOGISTICS est de prouver au reste du monde que le Sénégal dispose d’expertise pouvant gérer des projets d’envergure. Il est important de souligner que nous sommes dans une approche d’amélioration continue parce que l’environnement dans lequel nous évoluons nous l’exige.

3-pouvez-vous nous expliquer ce qu’est le contenu local et quel est son importance pour le pays ?

Le contenu local est un concept qui vise à sensibiliser et promouvoir la part des nationaux dans l’industrie grâce à une formation aux nouveaux métiers. La mise en place d’une politique de contenu local réussie doit partir de l’analyse des compétences pour répondre aux besoins de mise à niveau des acteurs nationaux. Au Sénégal, L’article 25 de la constitution confère les ressources naturelles du pays au peuple. Le contenu local est un parfait outil d’équité et de promotion de l’emploi et de l’entrepreneuriat dans le secteur pétro-gazier. Il est important de souligner que le contenu local génère de la valeur ajoutée pour assurer la viabilité et la rentabilité des projets. Sans verser dans la précipitation, l’autorité en charge de cette politique gagne à cartographier tous les métiers avant de mettre en place un programme de « gap filling » pour faciliter l’accès aux contrats. Le monitoring des performances et la promotion des champions locaux permet d’améliorer substantiellement le taux de local content sur une période bien donnée.  La réussite de cette politique a un impact significatif sur la rentrée de devise dans le pays, l’employabilité, le taux d’emploi local créé, l’amélioration des référentiels de gouvernance des entreprises, la transparence et la maitrise des procédés en matière de gestion des cycles de vie des projets. Au sein de SENTRAK LOGISTICS, le taux de local content est de 92% en termes d’emplois et de + 90% en termes de sous-traitance.

4-Pourquoi avez-vous participé au MSGBC ? Que comptez-vous faire dans le secteur des hydrocarbures ?

Entre 2017 et 2020, SENTRAK LOGISTICS a travaillé pour le compte d’une quinzaine de sociétés pétrolières et parapétrolières intervenant dans la chaine de valeur (Upstream principalement). Fort de cette expérience et des succès enregistrés lors de ces 3 ans d’implémentation et de mise en œuvre des meilleures pratiques du secteur, nous avons souhaité partager avec les parties intéressées (gouvernement – partenaires privés – clients – fournisseurs – etc.) notre vision du secteur et apporter notre contribution à la construction d‘un tissu local axé sur la performance.

Le sommet MSGBC est une rencontre pendant laquelle, beaucoup d’acteurs internationaux se sont rendu compte que SENTRAK LOGISTICS est une réponse sérieuse à certaines inquiétudes nourries par des acteurs quant à la capacité des sénégalais d’assurer la chaine d’approvisionnement d’un projet de développement de la taille de GTA ou SANGOMAR.

Notre ambition est de se positionner dans toute la région afin d’accompagner les acteurs qui promeuvent  le bassin MSGBC.

5-La production de pétrole et de gaz génère d’importantes ressources pour les pays. Comment faire pour que ces ressources profitent aux populations africaines, premières détentrices du gaz et du pétrole ?

En plus du dispositif institutionnel en place, la légifération entamée et les reformes encours constituent des boucliers de premier rang pour empêcher la spoliation des ressources. Cette dynamique doit être propulser par une gouvernance responsable et la transparence dans les

différentes étapes de prise de décision. Le peuple ayant conféré légitimité à des citoyens, ces derniers ont l’obligation de mériter cette confiance en orientation leur décision vers l’intérêt de ce même peuple souverain.

Nous saluons la clairvoyance des autorités et les exhortons à développer les capacités techniques des cadres du secteur.

6-Les ressources importantes en gaz de l’Afrique peuvent-elles être considérées comme un levier d’essor dans la production d’électricité, la diversification des économies et l’appui d’industries majeures comme l’agriculture ?

La production de gaz en Afrique est une opportunité réelle pour les peuples d’accéder à l’électricité à faible impact carbone et en suffisance.  Cela passe nécessairement par la capacitation des sociétés nationales de raffinage/production et de distribution. Pour transformer les premiers T/gaz en énergie électrique, un plan d’investissement à court et moyen terme garantirait l’existence d’infrastructures de qualité et une efficacité dans la gestion des urgences sociales dans nos pays.

7-quel avenir pour le pétrole africain ?

L’Afrique a toujours été un continent très convoyé par le reste du monde grâce à ses ressources naturelles et la richesse de son patrimoine immatériel.  Aujourd’hui, le Nigéria, et beaucoup de pays du Maghreb ont une certaine maturité dans la production du pétrole et du gaz. De nouveaux hub sont en train de naître comme : le Ghana – la Côte d’ivoire – les pays du bassin MSGBC – le Mozambique, etc.).

La prise de conscience des pouvoirs publique et la volonté de renforcer la législation devant encadrer ce secteur est une démarche salutaire qui, à termes, permettra au continent africain de tirer pleinement des profits que cette industrie offre.

Amadou Sakhir GAYE

Directeur Général de SENTRAK LOGISTICS

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :